Le Luxembourg est un bon marché

Le Luxembourg est un bon marché

Le Luxembourg reste un bon marché dans le domaine de l’immobilier de luxe (Wort.lu)

Le Luxembourg est un bon marché (Wort.lu)


Un penthouse pour trois millions d‘euros ou une villa de cinq millions d’euros: au Luxembourg, plusieurs propriétés de luxe sont disponibles à la vente. Mais quiconque pense que presque personne ne puisse se permettre ce genre d’objets a tort. En effet cette catégorie de prix ne manque pas de clients ayant pareil pouvoir d’achat.


« Le Luxembourg reste un bon marché dans le domaine de l’immobilier de luxe », explique Eric De Prince, PDG d’Engel & Völkers et gérant de deux agences immobilières à Belair et Limpertsberg.
Certes, la crise a eu un impact aussi sur le marché de l‘immobilier de luxe, mais il ne l’a pas trop touché. La demande dépasse largement les objets disponibles et surtout des objets de grande envergure sont en forte demande et donc très chers.


Dans le centre de Luxembourg Ville on retrouve des immeubles avec des prix par mètre carré à cinq chiffres. « 8000-10000 euros par mètre carré ne sont pas si rares. Il y a également des propriétés qui coûtent jusqu'à 17.000 euros le mètre carré », explique De Prince, tout en soulignant comme les objets les plus coûteux se trouvent dans la capitale et dans ses alentours.


Le château de Schengen, avec un prix de détail de 14 millions d’euros, est l’immeuble le plus cher disponible au Luxembourg et actuellement affiché par l’agence Engel & Völkers sur leur site web. Mais il y a encore beaucoup d’autres propriétés dans cette même catégorie de prix. 

Plus de news