Plus la distance augmente, plus les prix baissent

Plus la distance augmente, plus les prix baissent

La hausse des prix immobiliers continue de s’amplifier (Tageblatt.lu)

La hausse des prix immobiliers continue de s’amplifier (Tageblatt.lu)

 

Les appartements deviennent toujours plus chers au Luxembourg. Surtout pour les nouveaux bâtiments le Statec a identifié une augmentation très significative des prix. Luxembourg Ville et les communautés environnantes sont les endroits les plus chers du Grand Duché.


D’une année à l’autre le prix d’achat moyen d’une maison a augmenté de 3,8% au deuxième trimestre 2014. C’est ce qui ressort d’une étude du Statec. Pendant le premier trimestre, la hausse des prix était de 3,3%.


Pour les bâtiments neufs, les acquéreurs qui ont acheté un bien immobilier pendant le premier trimestre de cette année ont dépensé 1,7% de plus qu’il y a un an. Cette hausse modérée des prix est expliquée par le nombre élevé de projets de construction moins chers réalisés dans le sud-ouest du pays. Dans le deuxième trimestre, toutefois, les prix ont à nouveau augmenté fortement. Pour les anciens bâtiments, la hausse annuelle des prix est énorme, 5,8% au premier trimestre 2014. Dans le deuxième trimestre, cette hausse est tombée à 3,5%. Le prix de construction en général, à l’exclusion du prix du terrain, a augmenté cette année par rapport à l'année précédente de 2,1%.


Moins d’acquéreurs pour les bâtiments neufs


L’augmentation massive des prix signifie que moins de nouveaux appartements sont vendus. Au deuxième trimestre 2014, le nombre de transactions a diminué de 16,1% par rapport à la même période de l’année passée. Paradoxalement, le Statec a enregistré une augmentation des permis de construire issus par les communautés. En ce qui concerne les logements existants, le nombre de contrats de vente a augmenté en un an que de 8,9%.

Le prix de vente moyen d’un appartement existant entre le 1er Juillet 2013 et le 30 Juin 2014 était de 337.456 euros, c’est-à-dire 4.230 euros par mètre carré. Pour les bâtiments neufs, par contre, il fallait investir 425.989 euros (5.265 par mètre carré).


Plus la distance augmente, plus les prix baissent  


Les appartements les plus chers se trouvent à Luxembourg Ville où le prix moyen par mètre carré pour une habitation existante s’élève à 5.264 euros et à 6.586 pour un nouvel appartement. Plus on s’éloigne de la capitale, plus les prix baissent. À Esch-sur-Alzette le prix par mètre carré s’élève à 3.842 et 4.289 euros pour des appartements existants respectivement nouveaux. Les prix les plus bas ont été enregistrés dans le nord et nord-est du pays. Les communautés les plus chères sont Luxembourg Ville, Bertrange, Kopstal, Sandweiler et Strassen où le prix moyen pour un ancien appartement dépasse le 4.800 euros par mètre carré. A Wiltz et à Clervaux ce prix baisse jusqu’à moins de 3.000 euros par mètre carré.  


Le prix par mètre carré est plus élevé pour des petits appartements avec une surface de moins de 50 mètres (4.719 euros) que pour des appartements d’une superficie de plus de 130 mètres carrés (3.852 euros).


Dans une comparaison européenne les prix augmentent au Luxembourg, alors qu’ils tombent dans la zone euro, toujours selon l’étude conduite par le Statec. Mais il existe des différences entre les pays. Entre les premiers trimestres de 2007 et 2014, le Statec a identifié une augmentation de prix de 25 pour cent au Luxembourg. Les prix ​​en Belgique ont augmenté aussi, mais moins rapidement qu’au Luxembourg. En Allemagne, les prix augmentent de façon continue depuis 2012. En France, par contre, ils baissent. 

Plus de news