Arrêtez l’isolation-mania!

Arrêtez l’isolation-mania!

Isoler est écologiquement douteux et très cher (Frankfurter Allgemeine)

Isoler est écologiquement douteux et très cher (Frankfurter Allgemeine)

 

L’Allemagne est emballée dans des plaques de polystyrène. C'est écologiquement douteux, très cher, et les maisons sont vite éclatées. Cette manie pose aussi beaucoup d’autres risques.


L’Allemagne est pratiquement emballée: des panneaux d’isolation avec l’épaisseur d’un matelas couvrent les façades extérieures des bâtiments – tous semblent subir la même transformation au nom d’économies d’énergie. « Entre 2006 et 2013, 3,4 millions d’immeubles ont été financés pour un investissement total de 150 milliards de € » souligne la ministre de l’Environnement Barbara Hendricks (SPD). Et elle semble être fière de cet exploit. Par conséquent, quelqu’un qui ne reçoit aucune subvention et ne contribue pas à la lutte contre le changement climatique est considéré comme un stupide.

 

Un minimum de 838 et un maximum de 953 billions € seront investis jusqu’en 2050 en Allemagne afin d'améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments selon les estimations fournies par l’institut de recherche Prognos. La KfW continue avec la promotion de nombreux programmes à travers le pays, tous subventionnés par les contribuables.


L’isolation est devenue une sorte de doctrine de la foi, dont les règles sont constamment renforcées, quelle que soit la coalition qui gère le pouvoir à Berlin. Le gouvernement rouge-et-noir a annoncé le 1er mai que la fourniture d’un certificat de performance énergétique sera obligatoire et menacé de lourdes amendes pour le non-respect de ce principe. D’ici le 1er Janvier 2016, le soi-disant «normes d'efficacité» pour les nouveaux bâtiments seront renforcées par un autre 25%.


Personne ne peut se déclarer contre les économies d’énergie: il n’y a rien de mal si on chauffe comme il faut, ou si on installe de bonnes fenêtres, ou un toit isolé. Mais est-ce que cette isolation arrive vraiment à nous aider dans la lutte contre le changement du climat? Le journal suisse «Neue Zürcher Zeitung» s’est déjà méfié de cette isolation-mania tout en décrivant les Allemands en tant que peuple d’isolants: il faut absolument isoler, autrement on mourra tous! L’Association Allemande des Architectes a également soulevé quelques doutes: l’image horrible de certains bâtiments n’apporte pas d’effets positifs. « Si aucune a envie de vivre ou de travailler dans un bâtiment car il est laid, cela n’aide pas du tout dans la lutte contre le changement climatique », explique le PDG Tillmann Prinz.


Les défenseurs de cette cause et campagne déclarent que 40% de la consommation totale d’énergie est avalée par les bâtiments. Pour arrêter le réchauffement climatique, d’ici 2050 chaque maison devrait satisfaire des critères d’économie d’énergie. Puisque l’inquiétude sur le réchauffement climatique ne semble pas être suffisant pour motiver les gens à prendre les mesures nécessaires, nos politiciens poussent cette campagne tout en ajoutant un autre argument: « L’isolation vaut bien ses coûts. » La propagande continue à répéter cet adagio depuis longtemps, soutenu par des ONG, telles que Dena, qui est toujours prête à fournir des chiffres, se présentant ainsi comme sauveur du climat et avocat des consommateurs. L’industrie chimique, par contre, est bien évidemment en faveur de cette campagne: après tout, ils veulent vendre leur styromousse Plus épais le bâtiment doit être, tant mieux pour eux.


Rénovation énergétique: est-elle seulement un gaspillage d’argent?



Le lobby de cette cause transmet son message et fait sa campagne à travers plusieurs sites internet, où elle se présente comme une partie neutre et indépendante, malgré le fait qu’ils déclarent la styromousse comme « systématiquement important et indispensable ». Pour ceux qui tirent profit de cette manie, la rénovation énergétique vaut toujours le prix que vous payez, mais ce principe s’applique-t-il aussi aux personnes qui n’appartiennent pas à ce lobby? «Certainement pas », explique Konrad Fischer, un architecte qui travaille en Franconie. « Il n’y a rien de ce que l’industrie de l'isolation dit qui correspond à la réalité », dit-il un peu en colère. Cet homme a transmis son message plusieurs fois à la radio et à la télévision et est depuis devenu un « combattant contre l'isolation-mania ».


Des rumeurs se répandent aussi par rapport aux avantages écologiques et le rendement financier de l’isolation. Les Chambres d’Architectes ont également invité leurs membres à ne pas faire des promesses exagérées: « Les économies d'énergie résultant de calculs théoriques ne reflètent jamais ceux que vous obtenez en réalité », dit un fonctionnaire à Stuttgart. Dans ce cas, le client peut même poursuivre l’architecte une fois que la construction d’un nouveau bâtiment est terminée. Les premiers procédés sont déjà en cours. D’autre part, l’Association des Propriétaires met en garde car cette isolation n’est presque jamais un investissement rentable. « Nous recommandons l’isolation seulement dans le cas d’une façade qui doit être entièrement rénovée », dit Corinne Kodim, un conseiller en énergie auprès de « Haus & Grund ». « Des panneaux isolants avec une épaisseur de 10 à 20 cm sont l’optimum, mais de nos jours, de temps en temps, vous voyez que des panneaux avec une épaisseur de 30 cm viennent d’être installés. C’est du n’importe-quoi. »

Plus de news