POUR L'ECONOMIE LA PLUS VERTE

POUR L'ECONOMIE LA PLUS VERTE

Des primes pour viser l'économie la plus verte. (L'essentiel)

Des primes pour viser l'économie la plus verte. (L'essentiel)

 

Les subventions accordées par le gouvernement seront moins conséquentes, sauf pour les particuliers qui préparent le passage à la classe d'énergie la plus économe, obligatoire en 2017.

 

Le ministre délégué du Développement durable, Marco Schank, a présenté ce jeudi les nouvelles aides aux économies d’énergie octroyées par le Luxembourg aux particuliers, dès le 1er janvier 2013. Le nouveau régime d’aides financières sera notamment revu à la baisse pour les nouvelles constructions.

Des coupes se feront du côté des installations. L’aide au photovoltaïque passera de 30% à 20% des coûts effectifs et le solaire thermique ne sera subventionné qu’à hauteur de 2500 euros, soit environ 50%. Les primes seront augmentées pour les pompes à chaleur et les chaudières à bois. Des bonus seront également délivrés à certaines conditions, comme une prime de 20% aux particuliers qui passent à «un assainissement total» de leurs installations, avec un plafond de 40 000 euros.

 

Moins d'argent pour le photovoltaïque

 

Concernant les constructions existantes, tous les bâtiments devront êtrà la norme écologique A en 2017. Le gouvernement va donc accorder des aides décroissantes jusqu’à fin 2016. Ainsi, par exemple, les aides pour les maisons classées B s’arrêteront fin 2013. Concrètement, plus la législation approchera de son échéance, et moins le gouvernement accordera d’aide aux bâtiments qui ne tendent pas vers l’économie la plus verte.

Le plan favorisera aussi les réductions énergétiques. Le gouvernement créera des standards de performances et des aides liées. Ainsi, l’aide de 20 euros par mètre carré pour un mur extérieur de catégorie B passera par exemple à 36 euros s’il respecte la catégorie A.

Plus de news